vendredi 25 décembre 2009

La Polynésie

Nous sommes arrivés à Tahïti de nuit au son des joueurs de Yukulélé. Personne ne nous a mis de colliers de fleurs au cou mais la chaleur ambiante constituait déjà un accueil si agréable... Nous sommes restés deux, trois jours à Tahïti mais la saison des pluies battant son plein, nous n'avons pas pu apprécier les couleurs des lagons ou les beaux panoromas de montagnes.
Notre premier repas fut du poisson cru au lait de coco au marché de Papeete. Ce marché est vraiment super avec son artisanat, ses aétalages de poisson (Mahi Mahi, thon, ...), les fruits et les fleurs qui dégagent une si bonne odeur; et son "brouaa" à l'accent polynésien...
Quelle plaisir de retrouver mon île natale (Emma) !

La météo n'a pas était plus clémente à Mooréa, nous avons camper sous des pluies dilluviennes, le moral des troupes était détrempé... Les belles montagnes de l'île sont restées dans les nuages mais les requins et les raies étaient bien visibles dans les eaux claires du lagon. Aprés avoir loué un kayak, un polynésien nous a indiqué le spot pour pouvoir nager avec ces animaux, un moment magique...

De retour á Tahïti, après une nuit de romano passée à l'aéroport, économie oblige, nous avons pris notre envol pour l'archipel des îles de la Société, destination Maupiti, petit bijou des îles sous le vent. Quel bonheur d'aariver par les airs pour contempler l'incroyable beauté de l´île, ses motus, la couleur de son lagon... L'avion atterit sur un minuscule motu si la météo le permet et le transfert sur lîle se fait dans une petite embarcation, le décor est planté ! Maupiti est restée sauvage : pas de complexes hôteliers, juste des petites pensions familiales. Nous avons pu planter la tente dans le jardin d'un vieux monsieur grincheux; mais rien n'aurait pu altérer notre bonne humeur : le soleil était de retour ! Nous avons donc profiter au maximum des plaisirs du lagon : nage avec les petits poissons, kayak, promenade sur les motus, ... Les premiers coups de soleil ont fait très mal...
Nous sommes tombés sous le charme de cette île, un vrai rêve..
Il nous a fallu quitter ce petit paradis pour aller explorer les autres îles.

Nous avons visité les fermes perlières de Raïatea et Tahaa, surfé les vagues de la passe de Huahiné, une autre petite île qui nous a beaucoup plu avec toutes les odeurs de vanille...

La dernière étape fut l´île de Bora Bora. Malgré les nombreux hôtels, cet endroit reste vraiment magnifique, le survol en avion extraordinaire. C'est la seule île où nous n'avons pas pu camper, alors nous sommes restés dans une petite pension de la pointe Matira, en bord de plage face au jardin de corail. Nous avons retrouvé notre ami Gérard, le fameux épicier du port de la Napoule et sa fille Aurélie pour deux jours très sympas.
Mais le temps passe et l´heure était venue de retourner sur Tahïti pour s'envoler vers la Nouvelle Zélande.
La Polynésie ? Cést un festival de sensations : nos yeux se régalent de la palette de bleu que nous offre les lagons (sans parler des vahinés !), nos papilles gustatives frétillent sous les mangues juteuses et autres fruits exotiques, nos oreilles se délectent des sonorités locales mais surtout nos coeurs se réchauffent au contact des polynésiens dúne gentillesse à toute épreuve. Ce fut définitivement une merveilleuse étape du voyage, et cést avec un pincement au coeur que nous avons du repartir...
Jugez-en par vous-même :
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/TahitiComp#

lundi 14 décembre 2009

Ilde de Paques

L'Ile de Paques...

Quand on a vu la météo en arrivant à l'Ile de Paques, nous nous sommes dit: " les Dieux ne sont pas avec nous"... Mais ils étaient bien là! Sous la forme de Moais grandioses et sereins.Vous allez surement rire mais on ressent vraiment une certaine magie en ces lieux, même sous la pluie!Les Moais sont tout autour de l'Ile, tournant le dos à la mer, nous avons donc loué une voiture avec Céline et Matthieu (que nous avons rencontré au camping). Ils font également un Tour du Monde et nous avons plusieurs destinations en commun. C'est sympa de pouvoir les retrouver par-ci, par-là!Les paysages sont magnifiques, nos photos n'ont pas réussi à en capter la beauté car la lumière n'était vraiment pas clémente. Les nuages étaient si bas... Vous verrez dans l'album ce qu'ils appellent "la carrière". C'est l'endroit où les statues étaient sculptées à l'horizontal à même la roche. Elles étaient ensuite détachées et transportées jusqu'à la côte. Il y a eu différentes théories quand à la manière de les déplacer mais la plus probable établie que les hommes les mettaient à la verticale et les faisaient "marcher" à l'aide de cordes. On peut observer des ébauches de statues encore "accrochés" à la montagne et de nombreux Moais qui ont été abandonnés dans les pentes de la carrière.

C'est impressionnant de voir ces géants à moitié enfoncés dans la terre attendant de remplir leur rôle... Vous verrez aussi des Moais "accomplis" qui ont resistés aux embruns pour immortaliser les notables qu'ils représentent.
Le gros point négatif du séjour: le camping sous la pluie! Pas très drôle... Mais en regardant le bon côté des choses, on s'aperçoit que la pluie crée la boue et que ça, ça peut être marrant!! Bon il faut qu'on avoue: on a fait les sales gosses et on a loué un quad pour aller jouer dans les flaques d'eau (et aussi pour voir la côte ouest de l'Ile)... On s'est régalé tant avec les paysages qu'avec le joujou! Les photos en témoignent...
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/IleDePaquesComp#

samedi 14 novembre 2009

Valparaiso & Santiago, la fin du periple en Amerique du Sud

Tout va bien pour la fin de notre periple en Amerique du Sud, nous nous trouvons en ce moment dans une auberge a Santiago du Chili, nous ecrivons cette petite page du blog, une bonne nuit de sommeil et demain matin, c'est le depart pour l'Ile de Pâques... Nous sommes assez excites de savoir que demain nous atterrirons sur cette minuscule mais mythique île du Pacifique !!

Comme l'a dit Emma dans le dernier message, nous avons fait une sympatique halte dans le village de Bariloche où nous avons retrouve Raphael et Laure, rencontres a Puerto Iguazu, pour quelques soirees sympas ainsi que Graham, un anglais etant parti pour 18 mois sur les routes a moto. Nous nous sommes plutôt lezardes a Bariloche ou nous avions trouve une super auberge de jeunesse tout en bois, vraiment une bonne adresse !
Le dernier long bus du voyage sur ce continent nous a ensuite conduits vers l'ultime etape, Valparaiso au son de la formidable musique d'un talentueux guitariste aveugle, Luis.

C'est une ville charmante, mysterieuse aux diverses facettes... Tous les cerros (collines) entourent la zone du port, on peut y acceder grace a de tres anciens ascenceurs ou apres une lonuge marche sur les rues tres pentues. La ville entiere et les collines ont ete classees au patrimoine mondial de l'Unesco. Il n'y a pas deux maisons successives de la meme couleur, les petits bars et restaurants animent les quartiers,... Bref un endroit tres chouette ou il fait bon flâner.
Nous avons retrouves Damien pour une derniere soiree avant qu'il ne reprenne son avion pour Marseille. Apres trois jours a Valpo comme ils la nomment, direction Santiago pour une derniere journee de courte visite avant de prendre les airs pour notre prochaine etape : Rapa Nui...
Le lien vers quelques photos supplementaires :

vendredi 13 novembre 2009

La Patagonie argentine et chilienne

Nous vous avons donné un petit avant goût dans notre message précedent: la Patagonie, c'est beau mais c'est froid!!! Nous avons vu des payages de montagnes fabuleux. Leur échelle démesurée nous a souvent fait penser à l'Alaska. Il y a deux constantes en Patagonie: un vent glacial qui souffle en permanence et la certitude de subir les 4 saisons en une journée! Mais que c'est beau... Après notre passage en Patagonie "océanique" à la Péninsule Valdez, nous avons mis le cap plein sud, traverser le detroit de Magellan pour arriver en Terre de Feu, pour attteindre le bout du monde, ou presque! Ushuaia n'étant pas, techniquement, la ville la plus au sud. Ce titre revient a Puerto Williams (au Chili), que les argentins rendent inaccessible de manière à garder leur titre et leurs touristes! Ushuaia est quand même assez proche de l'Antarctique pour nous faire sentir le froid polaire!!! C'est une petite ville portuaire, rien d'extraordinaire mais c'était tout de même sympa d'y être allé,les paysages de montagnes sont tres jolis mais on sent surtout ici que l'on se trouve aux portes de l'aventure vers le "dernier conbtinent" quand on se ballade vers les quais et que l'on voit tous ces navires se preparer pour le depart vers le Cap Horn ou l'Antarctique... Nous sommes ensuite repassés au Chili (je crois que nous avons passé la frontière Chili-Argentine une bonne dizaine de fois, lepasseport y a laisse quelques pages !)
pour aller randonner dans le parc de Torres del Paine. Il nous a fallu 5 jours pour pouvoir admirer toutes les merveilles de ce parc: glaciers, chaines de montagnes enneigées,lacs turquoises, pics vertigineux et les fameuses tours. Nous avons eu des tempêtes de neige , des bourasques de vent à vous faire tomber mais aussi une journée superbe où nous avons pu profiter pleinement de la beauté des paysages.

Nous avons trouve une astuce pour aller voir le glacier Perito Moreno en toute tranquillité, petits rusés que nous sommes... Nous étions accompagnés de deux français, Pat et Damien, et un espagnol nommé German. Nous avons donc loué une voiture à 5 ( très cosi) et sommes entrés dans le parc après la fermeture. Nous avions le site pour nous, c'était extraordinaire! Et comme c'était l'heure de l'apéro, nous avons pris un petit verre devant le glacier en écoutant Mozart... Un pur moment de bonheur! La nuit dans la tente sous la neige était un peu moins agréable!

Rodolphe a pu réaliser un rêve de plus en allant voir les tours du Fitz Roy et du Cerro Torre, célébres montagnes d'Amérique du Sud. Nous avons eu beaucoup de chance avec la météo car il n'est pas rare que les pics restent cachés derrière les nuages pendant des jours et des jours.

Nous avons du quitter le petit village d'El Chalten et commencer notre terrible remontée vers le nord. Nous nous sommes donc armés de patience et avons pris un bus pour un trajet de 32 heures sur une route de graviers, direction Bariloche. C'est une station de ski charmante, entourée de lacs et de montagnes. Mais son grand plus: les dizaines de chocolateries qui pullulent dans le centre ville!! On en a pas trop mangé, promis...Oh! Nous voulions aussi partager un moment privilégié avec vous: nous avons eu la chance de faire un trajet en bus avec un joueur de guitare classique excellent, il nous a innondé de mélodies merveilleuses pendant plusieurs heures, quel bonheur!

Et maintenant dernière étape en Amérique du Sud: Valparaiso et Santiago. Il ne nous reste que 5 jours... Que le temps passe vite! Il nous semble que notre arrivée à Lima était hier! Mais 3 mois se sont écoulés et nous avons vu tant de merveilles. Notre espagnol s'est amélioré mais c'est loin d'être grandiose, j'aurais du potasser le livre de grammaire que j'avais acheté!!! Un petit clin d'oeil au "ch" argentin que nous avons adoré. Et oui le "ll" et le "y" se prononce "ch". Le poulet devient donc "pocho" et la rue la "cache", il faut suivre mais ça rend le castillan plus doux à l'oreille!Un exemple, commander une empanada (petite chausson sale fourre) au poulet et oignon : "una empanada de pocho con cebocha ..."

D'ici peu nous serons à la moitié de notre voyage, apres la derniere semaine passee au Chili a l'ile de Paques... Vous n'avez plus que quelques mois de tranquilité, profitez-en!! A bientot pour un petit message sur Valparaiso et Santiago.

dimanche 8 novembre 2009

Le nord de l'Argentine

L'Argentine...Des milliers de kilometres parcourus, des heures de bus, des changements climatiques et que de merveilleux paysages... Vous devinerez sans mal lequel de nous deux a préféré la chaleur du nord! Et oui, la Patagonie, c'est beau mais c'est froid!!!
Nous avons commencé notre périple en Argentine par le nord, notre première étape étant Salta. Nous étions encore avec le groupe de "phénomènes" que nous avions rencontré au Chili. Nous sommes donc partis explorer les alentours en Chevrolet... Nous ne nous refusons rien! Bon en fait c'était une Corsa mais Chevrolet quand même!

Nous avons suivi une route (soit-disant) des vins mais ce n'est qu'au bout de 2 jours que nous avons vu des vignes!! c'était quand même très sympa... Le premier soir nous avons trouvé un beau campement au bord d'un ruisseau et improvisé un barbecue á l'aide d'un morceau de grillage car les garçons n'avaient pu resister à l'appel de la VIANDE! Il faut dire que la tentation est forte en Argentine: un steak énorme, d'une qualité dont on ne peut même plus rêver en France coûte 70 centimes d'euros!!!



Je suis sûre que j'en fait baver plus d'un... Rodolphe en a tellement mangé qu'il lui pousse des cornes!! Nous avons pu à nouveau admirer de superbes canyons et quebradas autour de Cafayate. Nous n'avons pas goûté beaucoup de vins car la route nous attendait...Le groupe s'est ensuite séparé et Rodolphe et moi avons pris un bus pour 23 heures en direction des chutes d'Iguazu. Nous pensions devenir fous mais les bus sont très confortables ici et le temps passe assez vite. Les chutes valaient le déplacement... Les Gorges du diable étaient malheureusement fermées le jour où nous y sommes allés mais nous en avons quand même "pris plein les yeux"! C'était vraiment impressionnant. Je laisse les photos parler d'elles-mêmes...


Et ce fut au tour de Buenos Aires de nous époustoufler. Nous avons vraiment eu un bon feeling dans cette ville. On nous avait conseillé une super auberge où nous nous sommes payés le luxe d'une chambre double! Après des semaines en dortoir c'était appréciable d'avoir un peu d'intimité... Cette auberge est très bien située dans le quartier de San Telmo. Il y a plein de petites boutiques trop mignones (Aie-aie-aie, dur de resister!), d'antiquaires et de petits marchés... Nous avons fait de belles ballades à pieds et à vélo. C'est une ville énorme (10 millions d'habitants, soit un quart de la population argentine) mais il y a une multitude de quartiers intimistes, ça nous a vraiment fait penser à Paris. Il y a beaucoup de cafés très sympas qui proposent même des plateaux de fromage et de charcuterie, ce à quoi nous étions particulièrement sensibles après des mois de privation!!! Bon ça ne vaut pas notre bonne "bouffe" à la française mais c'est mieux que rien... Les auberges de jeunesse mettent une cuisine à disposition des voyageurs, nous en avons donc profité pour cuisiner. Ça revient moins cher et ça nous permet de manger ce que l'on veut. On trouve de tout ici, ce qui est fort agréable! Comme vous l'avez compris nous avons mangé beaucoup de viande rouge et nous attendons la côte chilienne avec impatiente pour manger des fruits de mer et du saumon sauvage...Nous n'avons pas dansé le Tango à Buenos Aires mais nous avons vu un beau spectacle dans un des Cafés les plus renommés de la ville: le Tortoni. Les danseurs étaient supers, à vous donner des complexes... Donc on s'est contenté de regarder!
Un "petit" tour en bus de 18 heures nous a emmenés sur la Péninsule Valdez où nous avons pu voir baleines franches, pingouins, phoques et élephants de mer. Et on dit que les marmotes sont dormeuses... et bien je soupçonne les élephants de mer d'être encore plus fainéants. Quand on s'approche des plages où ils vegètent, c'est un festival de bruits tout à fait douteux, c'est hilarant... Nous avons retrouvé deux des lascards du Nord et avons donc visiter la peninsule avec une petite voiture que nous avons louée à quatre. Premiere nuit: tentative de camping sauvage jusqu'a ce que la police vienne nous deloger et nous conduire gentiement au camping de la plage... Aucun regret puisqu'au reveil le lendemain, la premiere vision que nous avons eue fut quelques baleines franches se prelassant sur le dos dans la baie à quelques dizaines de metres du bord, un très bon moment !! La deuxieme nuit, nous nous sommes bien cachés, près d'une estancia. Personne ne nous a vu derrier notre bosquet!! Le lendemain, nous avons attendu à marée haute deux ou trois heures en espérant voir les orques s'échouer pour attraper un petit lion de mer, mais la chance ne nous a pas sourie, pas de baleines tueuses en vue... De retour a Puerto Madryn, nos chemins se séparent à nouveau. Nous commençons notre LONG périple vers le bout du continent, en Patagonie, à Ushuaia...

jeudi 22 octobre 2009

Une semaine au Chili...

En arrivant a San Pedro de Atacama, nous avons rencontre un groupe de francais qui nous a adoptes et sponsorises puisque le distributeur de billets boudait nos cartes visa. On a commence par boire une biere et on a fini par voyager ensemble pendant deux semaines... C'etait agreable d'avoir de la compagnie pendant un moment. Un amour commun pour le rhum a vite brise la glace... Nous partagions tous un dortoir dans une super auberge de jeunesse. Les proprietaires etaient adorables. Nous avons passe de bonnes soirees en musique en leur compagnie...


San Pedro est une toute petite ville touristique mais les alentours valent le detour. Nous avons loue des velos pendant 2 jours pour aller explorer de plus pret le fameux desert d'Atacama et avons campe au fond d'un etroit canyon, c'etait tres sympa.















Le lendemain , apres 50 km dans la Vallee de la Luna sous un soleil de plomb, nous sommes retournes, assoiffes, a San Pedro ou nous avions deniche plusieurs "oasis", dont un restaurant tenu par un toulousain appele Michel. Il nous a servi du pastis et nous a prete ses boules de petanque... Un bon petit moment a la francaise, on se serait cru a La Napoule...
Voici le petit album photos de cette semaine passee au Nord du Chili :

Nous sommes ensuite tous partis pour Salta en Argentine ou d'autres canyons nous attendaient...

La Bolivie

Pour ne pas rompre avec ce qui semble devenir une habitude, je (Emma) vais commencer le message en nous excusant de ne pas avoir ecrit plus tot !Mais cette fois-ci, nous avons des circonstances attenuantes : notre ordi et disque dur nous ont ete voles... La voila notre premiere tuile du voyage !L'ordi nous a manque cruellement mais la perte de nos films et photos nous a creve le coeur... Et oui... nous aurions du sauvegarder les photos sur internet !Il nous reste tout de même les photos du blog qui ne sont pas de la meilleure qualite (car compressees) mais qui restent de beaux souvenirs.
Comme vous pouvez l'imaginer, nos sentiments sur la Bolivie sont partages. Mais pas uniquement a cause des voleurs a l'affut des moments de faiblesse des pauvres petits touristes!!! Nous pensons que notre reserve est due a la froideur de la population: les boliviens sont tres durs au premier abord. On ne retrouve certes pas la joie de vivre des mexicains ou des cubains... C'est surement ce manque de contact qui a fait defaut. Il faut quand meme noter que dans certains petits villages du Sud, nous avons rencontre des gens beaucoup plus accueillants.
Maintenant, les points positifs! La Bolivie offre une variete de paysages impressionnante : les differents verts de la jungle, les couleurs chaudes des deserts, le blanc du Salar d'uyuni qui nous a aveugle de beaute... Et pour que la palette de couleurs soit complete,il nous faut mentionner le rouge sang des canyons de Tupiza, ou (Caty, tu serais fiere!) nous avons enfourche de valeureux destriers pour aller admirer des formations rocheuses et suivrent les traces de Butch Cassidy!

J'ai parle plus haut de la jungle mais nous n'y sommes pas alles!!! Nous avons quand meme vu de belles forets tropicales non loin de La Paz lors de notre descente en velo de "la route de la mort". Cette route est censee etre la plus dangereuse au monde mais elle est maintenant fermee aux voitures et ouverte aux VTT! On part de 4700 metres dáltitude dans un paysage de montagne et on arrive a 1200 metres sous le soleil et au milieu des cocotiers, c'est tres marrant!Et pour ceux qui se posent deja la question : Non, je ne me suis pas ridiculisee sur mon velo! J'ai un peu crispe sur les freins mais je n'etais pas la derniere! Comme vous le verrez sur les photos, les paysages sont superbes et vertigineux...

Nous avons egalement ete marques par notre visite des mines de Potosi. A 4000 m. d'altitude, elle serait la ville la plus haute du monde. Les hommes se tuent a la tache dans ces mines depuis plus de 400 ans pour en extraire argent, zinc et autres metaux... Je repensais a mes cours d'histoire qui decrivaient les conditions de travail difficiles des mineurs mais c'est autre chose de le vivre, d'avaler la poussiere, de manquer d'air au fond d'un trou a la fin d'interminables echelles branquebalantes, d'entendre le bruit des marteaux piqueurs, de sentir la violence des detonations et de les voir pousser ces chariots de 2 tonnes sur des kilometres dans la penombre des tunnels... Nous sommes restes 3 heures dans la mine, ce qui a suffit pour comprendre pouquoi les mineurs machent 300g de feuilles de coca par jour et boivent 50 cl d'alcool a 70%.

Rodolphe, lui, gardera en memoire son ascension du Huaina potosi, un sommet a plus de 6000m! Il est parti 2 jours pendant que je me lezardais dans l'etrange ville de La Paz. Le premier jour il est monte jusqu'au refuge qui est a 5100m. Et c'est a minuit qu'il chaussa les crampons pour 6 heures de marche sur le glacier avant d'atteindre le sommet pour le lever du soleil. Vous verrez son emotion sur les photos! Je l'ai recupere apres 7 heures de descente, epuise...mais heureux!
Nous ne sommes pas restes tres longtemps a La Paz. C'est une ville trepidante, pleine de contradictions, avec ses marches de sorcelerie et ses gratte-ciel...

Et nous avons garde le meilleur pour la fin: nous avons rallie le Chili en passant par le Salar d'Uyuni et autres deserts. Nos photos arrivent a peine a retranscrir la splendeur des etendues de sel parsemees d'iles, des lagunes tantot rose, tantot verte et de leur flamants...
Un vrai festival! Le 4x4 nous a ensuite depose ala frontiere chilienne ou nous avons pris un bus pour San Pedro de Atacama.

Voici le lien de l´album photo de Bolivie : http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/BolivieCompresse#

lundi 5 octobre 2009

L'itineraire

Cela fait longtemps que nous devions mettre l'itineraire sur le blog, comme cela vous connaîtrez les dates des vols et les pays visites; alors pas d'excuses pour venir nous rejoindre :


10/04/2009 : Nice - Ouagadougou (Burkina Faso, Mali)

08/06/2009 : Nice - Londres - Vancouver (Canada, Alaska )

19/07/2009 : Vancouver - Dallas - Mexico (Mexique)

07/08/2009 : Cancun - La Havane (Cuba)

20/08/2009 : La Havane - San Jose - Lima (Perou, Bolivie, Chili, Argentine)

15/11/2009 : Santiago - Ile de Pâques (Ile de Pâques)

22/11/2009 : Ile de Pâques - Papeete (Polynesie)

05/12/2009 : Papeete - Auckland (Nouvelle Zelande)

31/12/2009 : Chrischurch - Sydney (Australie)

21/01/2010 : Cairns - Brisbane - Hong Kong (Hong Kong)

24/01/2010 : Hong Kong - Phnom Penh (Cambodge, Laos, Vietnam)

01/03/2010 : Ho Chi Minh - Tokyo (Japon)

08/03/2010 : Tokyo - Pekin (Chine, Tibet, Nepal, Inde du Nord)

Retour Dehli - Londres - Nice vers le 08 Mai 2010 !!


MAINTENANT QUE VOUS SAVEZ TOUT, VOUS N'AVEZ PLUS QU'A ACHETER VOS BILLETS !!! ON VOUS ATTEND !!



samedi 19 septembre 2009

Le Pérou

Le Pérou... Nous y sommes restés presque un mois. C'est étrange parce que je me disais en quittant le Pérou "oui, c'était bien... Mais je n'ai pas eu le coup de foudre comme au Mexique ou à Cuba." Et puis en triant les photos pour faire l'album du blog, en revoyant toutes les choses différentes que nous avons faites pendant notre séjour ici, je me suis dit "Ouaou.... C'était super"!!!

Notre voyage au Pérou avait d'ailleurs commencé très fort, avec une arrivée en fanfare à l'aéroport où nous attendaient Valérie et Fred (la soeur de Rodolphe et son compagnon) munis de bonnets péruviens pour nous mettre directement dans l'ambiance! Ils nous ont fait la surprise de nous inviter dans un très bel hotel de Lima... Nous avons donc vécu comme des princes pendant 2 jours. Nous avons rentabilisé les chambres jusqu'au bout (on y était si bien!): apéros avec le rhum de Cuba, soirée film à 4 dans le lit en mangeant des burgers... De vrais gamins!

Nous ne nous sommes pas attardés à Lima, nous avons pris la direction du sud vers la côte. Nous avons fait une tentative à Pisco mais la ville a subi un tremblement de terre en 2007 et la reconstruction semble être en suspent...L'atmosphère y était étrange, nous avons donc décidé de poursuivre notre route vers Ica. Etant à Pisco, il nous a tout de même fallu gôuter le Pisco Sour, le cocktail culte du Pérou. Comme vous pourrez le voir sur les photos, l'expérience a été bonne!!!


Le bus nous a déposés à Ica et en 10 minutes de taxi nous étions dans l'Oasis de Huacachina, aux pieds des dunes. Nous étions vraiment surpris de voir à quel point elles étaient belles... Nous avons fait un tour en buggy pour aller dans les dunes et pour faire du SAND-BOARD. On s'est éclaté! il n'y a pas d'autres mots... Le conducteur du buggy nous a donné l'impression d'être dans des montagnes russes et la descente en surf sur le sable était super. Un moment génial!!!



Le lendemain a été dédié aux lignes de Nazca. Fred et Rodolphe sont allés faire le survol en avion et Valérie et moi sommes restées papoter dans un café. Le soir nous sommes allés voir une conférence dans un planétarium concernant les différentes théories qui tentent d'expliquer les lignes: très intéressant! Notre bus pour Arequipa étant à 1H du mat, nous avons tenté de passer le plus de temps possible dans le restaurant mais passé une certaine heure nous avons du aller à la gare routière où le gardien nous a trouvé un petit coin pour dormir en attendant le bus... Valérie a veillé toute la nuit pendant que nous dormions comme des bien-heureux sur nos banquettes!!!

Arequipa est une ville agréable. le marché local est sympa, il y a beaucoup d'artisanat: y compris des chocolats et des caramels ha ha!!... Nous avons visité un monastère superbe, il fait plus de 20000m², une ville dans la ville. On se croirait en Espagne. Vous verrez par vous même sur les photos...

Et puis nous avons chaussé nos chaussures de rando pour aller marcher dans le canyon de la Colca: départ 3h du mat, nous sommes montés à 4900m avec le bus, sans chauffage, tout etait gelé à l'intérieur!!! Les paysages étaient magnifiques, nous avons vu des condors, de jolies petits villages et puis il a fallu descendre au fond du canyon et remonter évidemment... La marche a été un peu éprouvante (Bon, pas pour tout le monde, c'est pas juste!) mais nous sommes passés dans des villages très typiques dont un où ils célébraient le début de travaux dans le village: musique, danses, les villageois nous ont invité à se joindre à eux... Ca nous a fait oublier nos poumons en feu!!! Ensuite un jour de repos bien mérité à Arequipa, où Fred et Valérie en ont profité pour nous emmener dans le meilleur restaurant de la ville: un festival de saveurs, du cocktail au dessert! Nous avons repris la route pour Puno où nos chemins devaient se séparer: Valérie et Fred prenant l' avion à La Paz 2 jours plus tard.

Nous avons passé une nuit sur une les Iles flottantes d'Uros. Nous avons de toute évidence choisi la moins sympa. Nous nous sommes rendus compte après que les autres étaient plus typiques et surtout plus habitées!! Car la notre, le soir venu était déserte! Il ne restait plus que le "chef" de l'île, tout bourré, et sa pauvre femme qui n'avait rien à nous faire à manger! C'est donc le ventre vide que nous nous sommes glissés dans nos duvets dès 20h: "qui dort, dîne"! Mais nous n'avons pas si bien dormi que ça puisqu'à 3h du mat, le lit en roseaux a décidé de s'effondrer et qu'à 5H le "chef" nous a réveillé pour qu'on lui paye la bière qu'on avait bu la veille... Nous étions dons contents de quitter l'île pour aller vers Taquile: "une île en dur"! Sans compter la petite chute dans l'eau de Rodolphe qui prenait des photos des enfants arrivant à l'école en barque, oubliant qu'un mètre séparait l'île de l'école flottante !! Nous avons tout de même beucoup apprécié les Iles Uros. Nous avons pu louer une barque pour aller d'île en île, c'était sympa d'être seuls, sans autres touristes... Nous avons aussi pu visiter l' école ! Je souhaite bien du courage à l'instituteur...Les photos parlent d'elles-même!

Taquile est une belle île, on se croirait en méditerranée! Nous avons fait une belle ballade, mangé une truite du lac délicieuse.

L'étape suivante fut Cuzco. C'est une très belle ville coloniale où il fait bon vivre. Il y a de nombreux bars et restaurants, c'est dangeureux pour le porte monnaie! Nous y avons rencontré quelques français très sympas avec qui nous avons passés de bonnes soirées. Nous sommes restés plusieurs jours en ville avant de partir pour la randonnée du Salkantay qui mène au Macchu Pichu. La randonnée était très belle. Nous sommes tombés dans un groupe très relax, des néo-zélandais, des allemands et des suisses.Le guide était gentil et compréhensif, ce qui est pratique quand on traîne dans les montées! Deux jours de montée jusqu'à atteindre le point culminant du trek à 4600 m puis deux jours de desecente pour finir dans la jungle, à cueillir fruits de la passion, avocats et autres directement dans les arbres ...



Une rando vraiment diversisifiée accompagnés tout le long parles chevaux portant les sacs ! Je m'attendais à souffrir plus que ça, mais ça a été. Je n' ai même pas eu de courbatures, incroyable!!! Par contre le dernier jour, je n'ai pas eu le courage de faire toute la montée à pieds! Rodolphe, lui, est monté jusqu'au Huayna Pichu. Je me suis contentée de flâner dans les ruines au soleil levant. Ma quête était plus spirituelle !!!!


Nous avons terminé notre séjour au Pérou en beauté avec le Macchu Pichu. Le site est à la hauteur de sa réputation, c'est vraiment une Merveille! Voici le lien des photos de ce merveilleux pays :

http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/Perou#

Nous avons eu une pensée émue pour tous ceux qui faisaient la rentrée scolaire... Bon courage à tout le monde! J'espère que l'été se poursuit un peu, que vous puissiez profiter encore des rayons du soleil. Gros bisous à tous, maintenant à nous la Bolivie! Et n'oubliez pas, on attend de vos nouvelles !!!

samedi 29 août 2009

Viva Cuba !

Après notre dernière étape au Mexique à Cancun, un court vol de 50 minutes nous a conduit à Cuba où nous avons rejoint mes parents (Rodolphe). Gwénola, ma soeur et son ami Eckhard sont arrivés sur l'île quelques jours plus tard.
Deux petites semaines dans ce magnifique pays nous ont permis de nous imprégner du charme qui y règne. Début du voyage à La Havane où nous avons pu goûter notre premier mojito ! Cette ville est assez magique, les rues sont très animées, la musique envoûtante. Les vieilles demeures coloniales nous rappellent le passé de ce pays, sans oublier les voitures américaines en très bon état pour la plupart qui circulent partout en ville.
Les bâtiments, comme le capitole ou le théatre ainsi que de nombreuses places n'ont rien à envier aux capitales européénnes. Une partie de la vieille ville a été restaurée mais les bâtisses défraîchies sont toutes aussi plaisantes à regarder.
C'est un réél plaisir d'y flâner. Nous avons dormi chez l'habitant, les cubains sont vraiment des gens fort sympatiques et de très bons cuisiniers. A l'heure de l'apéritif, nous ne pouvions passer à côté de certains bars mythiques de la ville dans lesquels Hemingway se plaisait à venir déguster certains cocktails, tel le Daïquiri au Floridita ou le Mojito à la Bodeguita del Médio. Nous sommes allés jeter un oeil dans certains vieux palaces qui n'ont en rien perdu de leur grandeur d'antan. Les langoustes de Cuba nous ont régalés les papilles sans vider notre porte monnaie !
Départ pour le Sud-Ouest de l'île, direction Vinales et Pinar del Rio; cette région est très belle, les paysages pourraient nous faire croire que nous nous trouvons au Viet Nam tellement la ressemblance avec la baie d'Along est frappante.

La famille qui nous a accueillis à Vinales était incroyablement chaleureuse. Cette partie de Cuba nous a dévoilé les grottes dans lesquelles se cachaient les esclaves en cavale, ainsi que les plantations de tabac. Nous avons donc visité celle d'Alejandro Robaïna, perdue dans la campagne. Les feuilles cultivées dans ces plantations privées doivent être ensuite vendues à l'état pour un prix fixe. Lequel se charge ensuite de fabriquer les cigares et d'empocher les profits !

Après cette belle étape, direction La Havane à nouveau pour retrouver Gwénola et Eckhard, le temps d'une petite soirée sympa à la Casa de la Musica, un endroit plus qu'animé où un groupe d'une quizaine de musiciens jouent de la salsa et autre, une bonne partie de la nuit. Nous nous sommes dirigés plus à l'Est le lendemain pour un rapide tour de Varadero. Une belle plage certes, mais trop de complexes hôteliers qui gâchent l'environnement. En revanche, nous n'avons pas regretté la ville de Matanza dans laquelle le moyen de transport principal est la calèche, et il y en a !! Sans plus attendre, nous avons roulé sur les routes parfois cahotiques et sans panneaux d'indication la plupart du temps jusque Cienfuegos, une ville très sympa où nous avons dormi dans une jolie demeure coloniale. La chance était avec nous puisqu'une grande fête avait lieu ce soir-là pour célébrer les 83 ans de Fidel. Musique, chars (que nous avons loupés) et petits camions citernes de ... bières (qui eux ne nous ont pas échappé) !!

Petite crevaison matinale dûe à un clou de fer à cheval, sûrement ramassé à Matanza ! Mais après une heure ou deux, départ pour Trinidad. Une ville au charme incroyable, toutes les rues sont pavées, les façades des maisons sont toutes de teintes différentes... Trinidad est vraiment une ville où il fait bon vivre ! C'est aussi là que nous avons vécu l'orage le plus violent, des trompes d'eau, le tonnerre assourdissant, des éclairs dans les rues, bref, un vrai spectacle !! Une fois l'orage passé, nous avons pu profiter des concerts en plein air sur une des places de la ville.
De Trinidad, un tour par Sancti Spirictus puis une nuit passée à Camaguey; pour partir le lendemain pour Playa Coco. Une superbe plage où ce dimanche, des centaines de cubains s'étaient réunis pour profiter d'une eau turquoise. La plage était pleine de mini-tentes confectionnées mains pour se procurer un peu d'ombre, un groupe sur une scène ensoleillée jouait une salsa effrainée sur laquelle tous les locaux présents pouvaient exprimer leurs fabuleux talents de danseurs !! Après une courte mais intense pause au poste de police pour Gwénola, ayant pris une photo de policiers en action (ces derniers, pas très tendres, souhaitaient voir cette photo effacée de la mémoire de l'appareil); nous avons déjeuner dans un restaurant d'état (où l'on paye en pesos cubains et non en CUC, car il y a deux monnaies à Cuba), pas cher mais pas terrible !
Le lendemain, nous avons repris la route pour Cayo Coco cette fois-ci ponctuée d'un nouvel arrêt au poste pour excès de vitesse (8 euros pour un excès dépassant au moins les 60 km/h, raisonnable !). Cayo Coco est une (presqu)île aux plages paradisiaques moins touristiques que Varadero malgré un certain nombre d'hôtels de luxe. Elle est reliée au reste de Cuba par une bande de terre artificielle longue d'une vingtaine de kilomètres, route vraiment très sympa !
Le dernier jour approchant, détour par Santa Clara, puis "autoroute" jusqu'à La Havane. Les autoroutes de Cuba sont un peu particulières, il y a souvent une seule voie d'entrée et si ce n'est pas la bonne direction, alors il faut couper les voies par la bande de terre centrale ! De plus, lancés à 120 km/h, on peut apercevoir de temps à autres des monticules de terre face à soi, c'est le signe qu'il faut rapidement passer sur l'autre voie, l'autoroute se transformant en une 1 x 2 voies et non plus 2 x 2 voies, petites "séquences frissons" parfois !!
De retour à La Havane, c'est l'heure de la dernière soirée et de la dernière langouste dans cette île magnifique, faite d'histoire, de fortes traditions, de paysages et de villages superbes, de langoustes (entre autre) et de cocktails délicieux, bref en un mot, deux très belles semaines sur cette île ! Voici quelque photos :
Ensuite, c'est le départ pour Lima via San José (Costa Rica) où nous retrouvons Valérie (ma deuxième soeur) et Fred, son ami, pour partager cette fois-ci des aventures péruviennes !!!
A très bientôt...
Nous attendons aussi de vos nouvelles, de vos vacances d'Eté, des derniers potins, s'il y en a ... On vous redonne les adresses emails où vous pouvez nous écrire : rtanneau@voila.fr ou marevamme@hotmail.fr .
Gros bisous à tous. En route vers l'Amérique du Sud maintenant, où vous êtes les bienvenus (ainsi qu'ailleurs bien sûr !); nous allons mettre sur le blog l'itinéraire pour que vous puissiez connaître les dates de votre prochain voyage !! (Nous avons oublié de le mettre en ligne). Nous pensons bien à vous tous, vous nous manquez, à bientôt !!

vendredi 28 août 2009

MEXICO!!!

Nous avons 1 mois de retard sur le blog! D�sol�s... Le temps passe si vite! Nous essayons de rentabiliser nos journ�es au maximum et ce n'est pas toujours facile de se poser dans un caf� internet pour actualiser le blog mais l� nous sommes d�termin�s � rattrapper notre retard!!

Apr�s les grandes �tendues du Canada nous nous sommes donc envol�s vers Mexicooooooooooo..Le changement d'ambiance nous a tout de suite plu. La ville de Mexico s'est aver�e �tre plus plaisante que nous ne le pensions. Nous avons appr�ci� son architecture coloniale et le seul mus�e que nous avons eu le temps de faire!!! On a m�me loup� la maison de Frida... Nous sommes quand m�me all�s visiter le site arch�ologique de Teotihuacan, avec ses deux belles pyramides du soleil et de la lune. C'�tait impressionnant...
Un bus nous a ensuite conduit � Oaxaca, suberbe ville coloniale. Nous avons eu la chance d'y �tre pendant leurs festivit�s annuelles. La place principale s'animait tous les soirs gr�ce aux danseurs traditionnels, aux musiciens, aux clowns et �videmment les �ternels Mariachis! Nous avons ador� fl�ner dans les rues pour admirer les vieilles b�tisses coloniales. Le march� nous a enchant� les couleurs vives, la musique toujours pr�sente, les odeurs plus ou moins all�chantes... Vous verrez sur les photos les paniers pleins de piments, de sauterelles, de fruits... Nous avons mang� une grillade dans une des all�es enfum�es, c'�tait tr�s sympa : une personne nous apportait les boissons puis un autre commer�ant le guacamole et les l�gumes et une autre vieille dame les tortillas. Ce n'est pas le meilleur repas qu'on ait fait mais s�rement l'un des plus typiques!
La visite des villages alentours �tait sympa m�me si nous nous sommes perdus dans la ville sur le chemin du retour et avons rat� notre bus de nuit pour San Critobal de la Casas!
C'est donc avec un jour de retard que nous avons d�couvert San Cristobal. Nous y avons pass� un super moment. C'est une petite ville tr�s chaleureuse. Il y a plusieurs petits march�s, plus pittoresques les uns que les autres. L'artisanat dans cette r�gion est tr�s pr�sent. Nous avons lou� un scooter et avons visit� entre autre le petit village de San Juan de Chamula. Il y r�gne une ambiance particuli�re, les habitants semblent �tre tr�s fiers, presque agressifs. Apr�s tout c'est le rep�re de Marco.... Ils vendent des poup�es � son �figie avec sa cagoule et son fusil, � tous les coins de rue! L'�glise est tr�s particuli�re aussi. C'est un m�lange de traditions indiennes et de catholicisme. On n'a pas le droit de prendre de photos, alors vous devrez nous croire sur parole! Le sol de l'�glise est recouvert d'aiguilles de pins, il n'y a pas de banc. Les familles qui viennent prier nettoient une zone et allument des cierges par dizaines (il y en a des centaines dans l'�glise). Ils apportent �galement des boissons gazeuses de mani�re � �vacuer les mauvais esprits en rotant. Certains sacrifient un poulet devant l'hotel... L'atmosph�re y est mystique et pesante � la fois.
Apr�s l'air frais des hauteurs, un tour en bus de 5 heures nous a emmen� dans la moiteur de la jungle de Palenque. Le site arch�ologique est superbe. La nature y est pr�dominante , on se prom�ne de ruine en ruine � travres la for�t tropicale avec ses cascades, ses ruisseaux... C'est le site que nous avons pr�f�r�.
Nous sommes ensuite remont�s vers le nord pour rejoindre Campeche, ville class�e au patrimoine de l'Unesco. Les b�tisses sont toutes de couleurs diff�rentes, �a a un certain charme mais nous n'avons pas �t� plus emball�s que �a alors on a fill� vers Chitzen Itza pour voir notre premi�re "Merveille du monde" du voyage. Nous n'avons pas �t� d�us, le site est impressionnant par contre nous ne recommandons pas le spectacle son et lumi�re: un vrai bide!

Puis l'appel de la mer fut trop fort. l'Isla Holbox et ses requins baleines nous attendaient. C'est une petite �le au nord de Cancun. C'est mignon comme tout, il n'y a pas de voiture mais uniquement des karts de golf qui circulent sur des routes de sable fin! Nous nous sommes trouv�s un petit camping tr�s sympa, tr�s nature. Tellement nature que notre tente �tait infest�e de minuscules moucherons qui nous ont d�vor�s toute la nuit. Apr�s une nuit sans sommeil, nous sautions dans un bateau pour aller nager avec de doux g�ants. Les requins baleines sont superbes. Ceux avec lesquels nous avons nag� faisaient dans les 10m. Ils sont tr�s paisibles, ils semblent ne pas bouger et toi derri�re tu palmes comme un malade pour essayer de suivre!!!

Donc une exp�rience inoubliable suivie d'une petite sc�ance palme-tuba dans une eau turquoise o� Rodolphe a vu un requin nourrice de 2 m�tres (s�quence �motion!).
Ayant toujours faim d'eau turquoise nous nous sommes dirig�s vers Tulum pour 2 jours paradisiaques dans un petit hotel apparemment "eco-chic", car pas d'�l�ctricit� Pour les fans ce serait l'endroit o� a �t� film� l'Ile de la tentation...
Mais notre avion pour Cuba nous a arrach� � notre petit coin de paradis et nous avons du nous rendre � Cancun. Ville que je peux r�sumer en un mot: affreux. Je m'attendais � ce que �a soit moche mais l� �a a d�pass� toutes mes attentes: des tours et des tours d'hotels � perte de vue, des chaines de bars am�ricains, des foules de touristes en train de faire la chenille... Heureusement que le M�xique ne se r�sume pas � �a... Nous gardons tous les deux un merveilleux souvenir de notre s�jour dans se pays tant pour la vari�t� des paysages, la richesse culturelle que pour la gentillesse des mexicains...
Nous nous devons, gourmants que nous sommes, de rendre hommage � la cuisine m�xicaine mais surtout � ses Margaritas qui ont coul� � flots!!!
Voici le t�moignage en image de notre voyage au M�xique:
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/Mexique#

jeudi 23 juillet 2009

Des cowboys et des orques!

Nous n'avons pas écrit depuis un moment mais tout semble s'enchainer si vite!


Pour commencer, petite séquence frisson, lors d'un petit arrêt toilettes, nous avons été surpris par un ours noir qui se trouvait juste à côté, et là la panique, le temps de prendre une photo et d'un coup ce dernier se met à courir vers Emma. D'un bond, Emma se réfugie dans la voiture, dommage la fenêtre était restée ouverte. Quant à moi, ne sachant pas où aller, je décide donc de m'enfermer dans les toilettes. Heureusement, il a fini par nous ignorer et s'en est allé !! Ouf !! Voici quand même la photo :

Le temps était absolument affreux dans les Rocheuses, nous n'avons pas vu grand chose... Nous nous sommes donc dirigés vers Calgary, où nous étions invités par Sara et Sylvain (le couple que nous avons rencontré à Jasper). Nous avons passé un très bon moment en leur compagnie, c'était agréable de faire une nouvelle rencontre et un luxe de dormir dans une maison, ça change du camping!!! Ils nous ont accompagnés au Stampede, la plus grande compétition de rodéo au monde apparemment... C'était un sacré spectacle! Nous avons beaucoup pensé à toi Caty, il y avait des chevaux magnifiques et des cowboys de partout! Tu aurais été dans ton élément! Les photos ne sont pas super parce qu'on était un peu loin et les chapeaux de cowboys nous bloquaient la vue!!! Une chose est sûre, il vaut mieux être spectateur qu'acteur car il en faut du courage pour chevaucher ces chevaux et surtout ces taureaux !!!

Durant l'après-midi, le rodéo se déroule en plusieurs épreuves :

Attraper un veau en sautant d'un cheval au triple galop puis le retourner sur le dos, attraper un veau au lasso depuis sa monture puis le retourner et lui ficeler trois pattes, monter un cheval fougueux (une lanière lui serrant le kiki !) avec selle et à cru, de même sans selle sur un taureau énorme, les enfants font aussi parti du spectacle en essayant de dompter un jeune cheval, puis c'est au tour des cowgirls qui doivent suivre un parcours dans l'arène au triple galop.

Le soir, il y a un Pow-Wo et plusieurs courses de chariots, ça va a une vitesse impressionnante !

Fini Calgary et les cowboys, direction l'île de Vancouver avec une étape dans un camping des Rocheuses pour une soirée bbq super sympa avec Sylvain et Sara. Arrivés sur l'île de Vancouver, direction le Nord vers Telegraph Cove, un petit village de pêcheurs où toutes les maisons sont sur pilotis, notre point de départ pour notre périple de 4 jours en kayak de mer. Une fois le matériel et la nourriture embarqués tant bien que mal dans notre kayak double, c'est parti...

2o minutes de pagaie et déjà des phoques et des dauphins viennent à notre rencontre, puis 2 heures plus tard, le rêve, nous rattrapons une famille d'orques. La maman et ses petits décident de venir directement vers nous, en passant à 2 ou 3 mètres de notre embarcation, par curiosité sûrement. L'hydrophone est sous l'eau, l'enceinte allumée; quel bonheur d'écouter leurs chants... Nous avons eu le temps de prendre une petite vidéo (si vous ne pouvez la lire, télécharger VLC) :

video

La chance nous a suivi pour les trois jours suivants, des orques tous les jours, nous avons même été réveillés un matin par le bruit de leur souffle comme ils passaient tout près de la plage où nous dormions. Dauphins, rorqual, une baleine à bosse sautant hors de l'eau, bref un spectacle grandiose...

Après 13000 kilomètres parcourus entre l'Alaska et le Canada, des images plein les yeux, des moments forts, nous réalisons maintenant que ce n'est pas la fin du voyage mais le commencement car le temps est venu de passer à l'étape suivante : MEXICO !!
Vous trouverez ici les dernières photos :
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/CanadaSuiteEtFin#

Pour les campingcaristes...

A tous les fans de camping-cars, vans, combis, ... Je pense à Seb, Faber, Christophe, mes parents, ... Emma et moi-même; je pense que nous devons revoir nos choix, le combi Wolskvagen, l'espace, l'express, .. c'est trop petit !! Au choix, nous avons la formule :

- Bus camping car avec extensions tirant un "petit" 4x4 (pour la ville !) :

- Bus camping-car tirant une voiture (pour les plus pauvres !) :

- Pickup tractant une "petite caravane" (pour Florian par exemple) :


-Pour les amoureux de 4x4 (Christophe ou Simon par exemple) :


A vous de faire votre choix..!!!














mercredi 8 juillet 2009

L'Alaska



L'Alaska est tellement vaste, il n'a pas été facile de choisir où aller. C'est une région magnifique, avec des montagnes à perte de vue: une chaine après l'autre. C'est incroyable!

Nous sommes très contents de notre séjour même si les enfants gâtés que nous sommes auraient bien aimé pouvoir faire plus d'activités!!! En effet tout est hors de prix ici. Par exemple: on avait envie de faire du kayak vers Seward pour aller voir des glaciers qui tombent dans la mer mais ça coutait 800euros, ce qui ne rentre donc pas dans notre petit budget de "baroudeurs"! Donc nous quittons l'Alaska heureux de ce que nous avons vu mais un peu frustrés en pensant à tout ce que la région a à offrir...

Nous avons tout de même pu observer plein d'animaux et faire des randos sympas. On vous a déjà parlé du parc de Denali, nous avons également fait une petite rando pour aller voir un glacier à Seward et avons trouvé un ours noir sur le sentier: "séquence frisson shhhhhhhhhhhhhhh"!!! (ushuaïa nature, pour ceux qui ne saisissent pas la référence!) Puis deux jours de ballade dans le parc de Wrangell pour aller poser la tente près d'anciennes mines de cuivre du début du siècle avec un panorama de fou. Vous verrez sur les photos, le côté Mc Giver de Rodolphe qui nous a déniché une cheminée bien particulière... On était si bien là haut....

Mais la route nous appelait: 3000km sur l"Alaskan Highway" pour rejoindre le nord des Rocheuses canadiennes. Nous avons tout de même fait un petit détour par Sgagway, Alaska pour se mêler à la foule de patriotes américains pour le 4 juillet. Et avec notre sens inné du timing, nous avons trouvé une ville déserte puisque toutes les festivités avaient eu lieu la veille!!! Il nous a donc fallu puiser dans nos ressources pour trouver une activité: aller au Saloon!

Mais comme une loose n'arrive jamais seule, on a enchaîné sur le village de Wittier, construit au fin fond d'un fjord pour les besoins de l'armée pendant la deuxième guerre mondiale. Pour s'y rendre, on doit prendre un tunnel à une voie de quelques kilomètres à 12 dollars le trajet. Bien foutu, une fois de l'autre côté, rien à voir dans le village donc on décide de repasser de l'autre côté sans attendre mais là, problème : le train doit prendre le tunnel, plus les voitures de l'autre côté, plus la file de voitures en attente, bref, bilan : deux heures d'attente, 24 dollars de moins pour rien, sympa Wittier !!

Mal au cheveux ou pas, Rodolphe a repris le volant. Et nous avons été récompensés par un véritable défilé d'animaux sauvages: des ours noirs, des grizzlys, des élans, des cerfs,des troupeaux de bisons, des wapitis, des caribous, des coyotes et même un petit renard! Nous allons essayer de vous faire partager notre enthousiasme en vous bombardant de photos, de vrais japonais!

Nous sommes maintenant au coeur des Rocheuses mais cette fois-ci la météo n'est pas au rendez-vous. Trois jours de pluie. Vive le camping. Rodolphe me dit qu'il y a de jolies montagnes autour mais je ne le crois même pas!!!

En traînant dans le Café Internet nous avons eu la chance de rencontrer un couple adorable qui prépare un séjour en France. Ils nous ont gentiment invités chez eux à Calgary et se sont proposés de nous accompagner au Stampede (grand festival de Rodéo). Nous allons donc nous diriger vers le sud plus tôt que prévu et retournerons vers les Rocheuses quand le soleil sera revenu (avec un peu de chance).

Rodolphe veut absolument me faire monter sur un taureau mécanique mais je n'ai pas dit mon dernier mot! Je vous tiendrai au courant.

On vous embrasse tous bien fort. On espère que vous vous portez tous bien.

A très bientôt. Lien pour les photos:

http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/Alaska#

P.S. Merci à ceux qui ont commenté des photos. Pour ceux qui ne savent pas, vous pouvez laisser des commentaires en cliquant sur les photos ou à la fin des messages puis sur "commentaire", il faut juste s'inscrire gratuitement à Picasa.

mardi 30 juin 2009

Le Canada

Après nos soirées de départ à répétitions, cette fois nous sommes vraiment partis pour un an. Nous vous avons tellement rabattu les oreilles avec ce projet, qu'on vous imagine soulagés de nous savoir enfin sur un autre continent...
Nous avons eu un peu de mal à nous mettre en "mode vacances" (après le dernier mois un peu chaotique avant le départ) mais maintenant nous sommes bien dedans, on dort 10 heures par nuit sans difficulté! Nous commençons à réaliser que notre séjour au Canada n'est qu'un début...
Le Canada n'a plus beaucoup de surprises pour Rodolphe mais tout pour moi est ici nouveau: la présence des animaux sauvages, les chaines de montagnes à perte de vue, les saloons...
Voici en bref ce que nous avons fait depuis que nous avons attéri à Vancouver au Canada le 8 Juin :
Nous avons récupéré notre voiture de location puis nous avons commencé à remonter vers le Nord, 5 jours de voiture et 3500 kilomètres dans de très beaux paysages de montagne en croisant quelques villages et quelques animaux aussi (élan, ours noir) sur la route. Une fois arrivés à Whitehorse dans le Yukon, province du Grand Nord Canadien, nous sommes partis 6 jours en canoë pour descendre le fleuve Yukon. 400 kilomètres plus loin et après de nombreux coups de pagaie, nous étions à Dawson, un village authentique de la ruéee vers l'or où l'on se croit 150 ans en arrière. Nous sommes ensuite partis un peu plus vers le Nord pour passer le cercle polaire le 21 Juin, jour de l'été, au dessus duquel le soleil ne se couche pas à cette date ! Difficile de s'endormir sous la tente !! Il y a une semaine, nous sommes passés en Alaska afin de se rendre dans le parc national de Denali où se trouve le plus haut sommet d'Amérique du Nord : le mont Mac Kinley ou Denali (en langage indien) qui s'élève à plus de six mille mètres. Beaucoup d'animaux vivent dans ce parc : grizzlys, ours noirs, caribous, élans, loups, lynx, ... Pour faire de la randonnée dans ce parc (si on ne veut pas "looser"), on a besoin d'une bombe au poivre anti-ours au cas où ils nous attaqueraient, un bidon anti-odeur pour la nourriture que nous laissons à 100 mètres de la tente la nuit, et un filet anti-moustique pour la tête, pas très joli mais bien utile !! Et surtout des clochettes accrochés au sac à dos pour faire du bruit en marchant afin de prévenir les ours de notre présence..
Simon, tes chaussures ont passé le premier test, elles ont vu le Mont Denali et écrasé du caca d'ours!!! Et je n'ai pas d'ampoules...
Cliquez sur ce lien pour découvrir l'album photos :
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/CanadaAlaska#

Notre voyage en Afrique de l'Ouest

Nous sommes donc allés à Ouagadougou, Burkina Faso, au mois d'avril pour visiter la région et retrouver Liza (la meilleure amie d'Emma pour ceux qui ne la connaissent pas). Nous avons découvert la vie mouvementée d'une capitale africaine en sillonant la ville en scooter. Pour ensuite aller au Mali en Taxi-Brousse. Nous avons randonné quelques jours à travers les villages du Pays Dogon où nous avons été charmés par les paysages et l'accueil des Dogons.Chaque soir nous plantions la tente sur les toits des maisons en banco et partagions couscous, riz ou pâtes avec les villageois.
Voici des photos qui ne sont qu'une pâle représentation de la beauté de cet endroit: http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/PaysDogonMALI#

Nous avons ensuite suivi le Niger à Mopti et Djenné. Il n'y a pas beaucoup d'eau à cette saison là. C'est la saison séche et CHAUDE! Il faisait au moins 42°C dans la journée, ce qui explique le peu de touristes que nous avons croisés... Nous avons réussi à ne pas nous liquéfier et à prendre quelques photos, alors voilà:
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/Mali#

Et pour la fin quelques photos de notre passage dans le sahel, à dos de dromadaires, à moto. J'espère que vous apprécierez la pause "Easy rider" de Rodolphe. Il était beaucoup moins glamour quelques minutes plus tard en poussant la moto en panne sous le soleil du désert et dans la bonne humeur!!!
Vous trouverez aussi des photos des "magasins" à l'africaine, le Conforama local, le garage...
http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/BurkinaFaso#

Le Départ ...

Bonjour à tous !!! Enfin, nous avons fini par créer notre blog, il faut dire qu'en Alaska et au Yukon, il n'est pas toujours facile de trouver une borne WiFi... De plus, il faut bien le reconnaître, l'informatique et nous; ça fait deux !! Alors désolé peut être si notre bog au départ ne ressemble pas à grand chose car ce ne se sont que nos débuts ... Il devrait s'améliorer au fil des semaines, enfin on espère ! Tout d'abord un énorme merci à mes parents (Rodolphe) pour nous avoir fait la surprise d'organiser une soirée de départ avec tous les efforts que cela représente sans que nous soyions au courant en réunissant beaucoup de nos amis, c'était vraiment super, nous vous faisons un énorme bisou !! Merci aussi à tous ces amis d'être venus, en plus déguisés... A ce propos, nous devons nous excuser par avance car la plupart des photos vont être publiées dans le lien ci-dessous sans votre autorisation, ...
Cliquez sur ce lien pour aller sur l'album photo des préparatifs et de cette soirée inoubliable : http://picasaweb.google.fr/RodolpheTanneau/Depart#